DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bulgarie : l'identité des parents biologiques de Maria confirmée


Bulgarie

Bulgarie : l'identité des parents biologiques de Maria confirmée

Sacha et Atanas Roussev sont bien les parents biologiques de Maria, cette fillette retrouvée la semaine dernière dans un camp Rom en Grèce. Les analyses ADN l’ont confirmé.

Les Roussev vivent dans le ghetto tsigane de Nikolaevo situé à environ 300 kilomètres de Sofia, en Bulgarie. La mère dit avoir donné l’enfant en 2009 car elle ne pouvait plus s’en occuper. La version de la grand-mère est légèrement différente. “Elle a laissé l’enfant et pris cent euros pour acheter des billets pour rentrer en Bulgarie retrouver ses autres enfants, dit-elle. Elle pleurait tout le temps à cause de la petite qu’elle avait laissée en Grèce, mais ils n’avaient pas d’argent pour y retourner.”

Les parents de Maria ont neuf autres enfants âgés de deux à vingt ans. Ils vivents dans des conditions d’extrême pauvreté. Aussi, les services sociaux bulgares n’ont pas l’intention de leur rendre l’enfant : “Il faut soutenir Maria, nous allons probablement la placer dans un centre d’assistance sociale, ensuite elle sera probablement placée dans une famille d’accueil”, explique Diana Kaneva, repsonsable régionale des services sociaux bulgares.

Le couple de Roms, en Grèce, chez qui Maria a été découverte – c‘était le 16 octobre dernier – est actuellement en détention dans l’attente d’un procès pour enlèvement.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Immigration clandestine : les Vingt-Huit veulent mettre en place un groupe de travail