DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Royaume Uni : la croissance tirée par l'activisme de la Banque d'Angleterre

Vous lisez:

Royaume Uni : la croissance tirée par l'activisme de la Banque d'Angleterre

Taille du texte Aa Aa

Après 0,4% au premier trimestre et 0,7% au deuxième, la croissance économique britannique affiche +0,8% au troisième : c’est son plus haut niveau depuis trois ans, selon la première estimation officielle publiée vendredi.

Signe du tournant pris récemment par la reprise au Royaume Uni, le FMI qui était jusquà maintenant très critique vis-à-vis de la politique d’austérité du gouvernement Cameron, a fortement relevé début octobre ses prévisions de croissance pour le pays à 1,4% pour 2013 et 1,9% pour 2014.

Pour les économistes, ce net rebond est dû principalement à la politique monétaire ultra-accommodante de la Banque d’Angleterre qui a injecté l‘équivalent de 440 milliards d’euros dans l‘économie, favorisant le rebond de l’immobilier et de la consommation.