DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Liban: violences interconfessionnelles à Tripoli, l'armée se déploie


Liban

Liban: violences interconfessionnelles à Tripoli, l'armée se déploie

Au Liban, l’armée s’est déployée ce lundi à Tripoli, dans le nord du pays, pour tenter d’enrayer les violences inter-communautaires. Des violences qui ont déjà fait une quinzaine de morts en une semaine.

Les combats opposent des hommes armés, les uns habitant un quartier à majorité sunnite, les autres un quartier à majorité alaouite.

Le clivage s’est aggravé depuis le début de la guerre en Syrie voisine. D’une zone à l’autre de la ville, on s’accuse de soutenir soit les insurgés, soit le régime de Bachar al-Assad.

Les affrontements sont sporadiques, mais ils se sont intensifiés à l’occasion d’une interview télévisée du président syrien, la semaine dernière.

Les soldats libanais s’efforcent de neutraliser les tireurs embusqués.

Un habitant de Tripoli raconte à l’AFP: “c’est la 18ème fois depuis 2008 que l’armée se déploie. Dans quelques jours, les soldats repartiront”. Et de conclure, désabusé : “il n’y a pas de solution”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le médecin personnel de Michael Jackson libéré