DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Présidentielle en Géorgie : satisfaction de Bruxelles

Vous lisez:

Présidentielle en Géorgie : satisfaction de Bruxelles

Taille du texte Aa Aa

La victoire de Guiorgui Margvelachvili confirme un virage pris aux législatives d’octobre 2012. La Géorgie avait alors connu sa première passation de pouvoir pacifique. A Bruxelles, on s’en félicite.

“ Il y a eu beaucoup de progrès dans l’instauration des institutions démocratiques en Géorgie, note Michael Mann, le porte-parole de la chef de la diplomatie européenne. Et si certains observateurs
voient des similitudes avec les élections précédentes, c’est de manière générale très positif. “

Reste à voir ce qu’il en sera des relations avec la Russie, très tendues depuis la guerre-éclair qui avait eu lieu en 2008 pour le contrôle de l’Ossétie du sud. L’ambassadrice du pays auprès de l’UE, Natalie Sabanadze, prône l’apaisement :

“ La Géorgie n’a pas bien su équilibrer ses relations entre la Russie et l’Ouest. Et je pense que dorénavant, elle sera plus attentive à agir de manière à normaniser ses relations avec la Russie (…) Mais elle restera pro-occidentale. “

La Géorgie espère commencer à négocier le mois prochain un accord d’association avec l’Union européenne. Son objectif est de le boucler à l’automne 2014.