DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Encore deux sites syriens inaccessibles aux experts internationaux en armes chimiques


Syrie

Encore deux sites syriens inaccessibles aux experts internationaux en armes chimiques

Les inspecteurs de l’OIAC ont vérifié 21 sites sur les 23 déclarés par les autorités syriennes. Les deux derniers n’ont pu être atteints pour des raisons de sécurité en raison du conflit en cours.

D’après un rapport transmis au Conseil de sécurité de l’ONU cité par Ban Ki-Moon, “la destruction fonctionnelle des capacités de production déclarées par la Syrie devrait être effectuée comme attendu au 1er novembre”. Le secrétaire général des Nations Unies a souligné la “coopération totale” du gouvernement syrien.

Ce vendredi, Damas devra avoir neurtralisé tous ses sites de production et d’assemblage d’ogives chimiques. Les stocks d’armes chimiques devant eux être détruits d’ici la mi-2014. Ils sont évalués à 1000 tonnes d’agents neurotoxiques dont du gaz sarin.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Bilan aggravé pour la première grande tempête de la saison en Europe