DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Marmaray : les stambouliotes espèrent des lendemains sans bouchon


Turquie

Marmaray : les stambouliotes espèrent des lendemains sans bouchon

Les Stambouliotes sont venus nombreux assister aux fastes de l’inauguration du Marmaray. Notre correspondant en Turquie, Bora Bayraktar, est allé à leur rencontre. La plupart d’entre eux espèrent que le tunnel va améliorer leur quotidien dans cette mégapole de 15 millions d’habitants.

“J’habite ici depuis 27 ans, confie un quinquagénaire. On souffre vraiment de la saturation du trafic, et en particulier des bouchons sur les deux ponts qui enjambent le Bosphore. C’est pour cette raison que je suis très heureux de voir enfin ce tunnel ouvrir. Je suis aussi pour le projet de troisième pont. Nous n’avons pas assez de routes.”

“J’espère que le tunnel va désengorger la circulation. je ne vais plus utiliser ma voiture pour traverser,” assure un quadragénaire.

“C’est du très bon service public, se félicite un autre. On l’appelle le projet du siècle, parce que c‘était le rêve de nos ancêtres. C’est bien d’avoir des rêves, mais c’est encore mieux de les réaliser.”

Le tunnel ferroviaire sera connecté au métro et à la ligne de train à grande vitesse vers la capitale, Ankara. Grâce à lui, la part du rail dans le transport urbain devrait bondir de 4 % à 28 %.

“Marmaray qui relie les deux parties d’Istanbul, ne va pas seulement soulager le trafic urbain. Il rapprochera aussi les réseaux ferroviaires européens et Asiatiques,” conclut notre correspondant.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Marmaray, un tunnel entre l'Europe et l'Asie