DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Etats-Unis renvoient la balle vers les Européens dans les affaires d'espionnage

Vous lisez:

Les Etats-Unis renvoient la balle vers les Européens dans les affaires d'espionnage

Taille du texte Aa Aa

Le patron de la NSA, l’Agence pour la sécurité nationale a catégoriquement rejeté hier les récentes accusations sur l’interception de communications en Europe par les services américains. Il était entendu sous serment devant la commission du renseignement de la Chambre des Représentants.

“Pour être parfaitement clair, nous n’avons pas recueilli ces informations sur les citoyens européens. Il s’agit de données fournies à la NSA par des partenaires étrangers”. Des données que la NSA partage avec ces partenaires, a-t-il également affirmé.

Un coup de théâtre qu’il a doublé de railleries en précisant que les révélations du Monde, d’El Mundo et de l’Espresso étaient “complètement fausses”.

Des parlementaires européens en visite dans la capitale américaine ont appelé “à rétablir la confiance” et à respecter certains principes à l’image de ce parlementaire allemand : “Ne jamais espionner vos amis. Tout ce qui concerne l’espionnage dans le sens classique du terme, que ce soit dans les ambassades, que ce soit contre des dirigeants politiques, des hommes politiques, quels qu’ils soient, tout cela, ensemble, on ne peut pas accepter de le faire. Aussi quand il s’agit de l‘écoute de citoyens normaux cela ne devrait pas non plus être accepté d’un commun accord”,

Barack Obama a annoncé lundi soir un réexamen des opérations de collectes de renseignements, notamment en matière d’espionnage de dirigeants étrangers même s’il est resté très vague dans ses promesses.