DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Hollande maintient la taxe à 75% pour les clubs de foot


France

Hollande maintient la taxe à 75% pour les clubs de foot

François Hollande est resté ferme face aux présidents de clubs de football, qui réclament un aménagement de la taxe à 75% sur les très hauts revenus. Le chef de l‘État leur a adressé une fin de non-recevoir lors d’une rencontre jeudi à l‘Élysée. Du coup, les clubs, qui mettent en avant l’impact économique d’une telle mesure, maintiennent la grève des matchs, le dernier week-end de novembre.

‘‘Nous avons encore un mois pour dialoguer, pour essayer de trouver des adaptations, non pas pour le football, mais pour l’ensemble des entreprises, qui permettraient au football d’absorber cette taxe, parce que, pour nous, il n’a jamais été question de ne pas payer cette taxe’‘, a déclaré à sa sortie de l‘Élysée Jean-Pierre Louvel, le président du syndicat des clubs pros (UCPF).

‘‘Nous sommes à l‘écoute et ,en même temps, dans la fermeté parce que cette disposition a été votée et elle a vocation à s’appliquer dans des conditions identiques pour l’ensemble des entreprises françaises’‘, lui a répondu le ministre du Budget Bernard Cazeneuve.

La taxe à 75% représenterait une charge de 44 millions d’euros pour les clubs de Ligue 1, qui sont, pour beaucoup d’entre eux, déficitaires. Elle ne devrait toutefois pas faire frémir, le PSG et Monaco, les mastodontes du championnat de France, qui sont portés par de riches investisseurs étrangers.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Un nouveau parti d'extrême droite en Hongrie