DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Indonésie : grève nationale pour un meilleur salaire minimum


Indonésie

Indonésie : grève nationale pour un meilleur salaire minimum

Grève nationale des ouvriers en Indonésie. Ils réclament une hausse de 50% du salaire minimum à compter de 2014, l’abolition de l’externalisation de la production et une meilleure couverture santé.

Le salaire minimum a été relevé de 44% cette année à Jakarta à 140 euros par mois. Une hausse qui n’a pas compensé l’inflation galopante.

“Le gouvernement a mal calculé l’indice du coût de la vie. Nous sommes les premiers à souffrir de la flambée des prix, surtout dans les périodes de fête comme l’Aïd et Noël,” Gatot Dwisuryono, ouvrier dans la sidérurgie.

Selon les syndicats, 2 millions d’employés ont suivi le mouvement, dont 700.000 à Jakarta, la capitale. Dix fois moins selon la police.

La première économie d’Asie du sud-est donne des signes d’essoufflement. Les entreprises craignent qu’une hausse trop importante des salaires fasse fuir les investisseurs étrangers vers des pays où la main d’oeuvre est meilleur marché.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'OTAN et la Russie testent un système de détection d'explosifs dans les transports