DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Portugal : le parlement vote la poursuite de la rigueur budgétaire

Vous lisez:

Portugal : le parlement vote la poursuite de la rigueur budgétaire

Taille du texte Aa Aa

Le Parlement portugais a adopté dans une chaude ambiance vendredi en première lecture un nouveau budget de rigueur pour 2014, censé permettre au pays de conclure son plan d’aide internationale.
Le texte, dont la version définitive sera votée le 26 novembre, a été approuvé avec les voix de la majorité dont dispose la coalition gouvernementale de centre droit. L’ensemble de l’opposition de gauche a voté contre le projet de loi de Finances.

“Le Portugal ne peut pas revenir aux temps de la gabegie des dépenses et de la dette sans fin. Ce n’est pas possible, a déclaré le vice-premier ministre Paulo Portas.
Parce que si on fait ça, il faudra abandonner l’euro et nous nous retrouverons seuls à pourchasser nos fantasmes d’auto-suffisance”.

Le projet de budget 2014 comporte une réduction de la dépense publique de plus de 3 milliards d’euros. La mesure de rigueur la plus spectaculaire c’est la baissse des salaires dans la fonction publique dans une fourchette qui va de 2,5 à 12%, à partir de 600 euros mensuels. Dans ce projet de budget également, le montant des retraites va être réduit.

Pour éviter un nouveau plan de sauvetage, Lisbonne doit reconquérir la confiance des investisseurs internationaux afin de financer sa lourde dette sur les marchés, à des taux raisonnables. Promettant de garder le cap de la rigueur, le gouvernement s’est engagé auprès de ses créanciers à ramener le déficit public à 4% du PIB l’an prochain, contre 5,5% en 2013.