DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Anton Graff, portraitiste de toute une époque


le mag

Anton Graff, portraitiste de toute une époque

En partenariat avec

Anton Graff était le peintre attitré de tous les acteurs du siècle des lumières en Allemagne. Bien peu de membres de la maison de Saxe échappèrent à ses pinceaux. Une rétrospective est consacrée à Berlin à ce grand portraitiste d’origine suisse mais qui a marqué l’histoire de l’Allemagne.

Elle présente 50 dessins et 90 peintures.

Philipp Demandt, directeur de l’Ancienne galerie nationale : “Les intellectuels les plus importants, les poètes, des citoyens, des rois, des hommes des femmes ont été immortalisés par lui dans des portraits captivants et nombre des ses oeuvres lui ont survécu. Quelques uns des portraits les plus célèbre de l’histoire allemande comme ceux de Schiller, de Frédéric Le Grand sont signés Anton Graff. Tout le monde en Allemagne connaît ces tableaux mais la plupart ne sait pas qui les a peints”.

Plus qu’un visage c’est l‘âme de la personne qui posait qui se retrouvait sous ses couleurs.

Philipp Demandt : “L‘élément essentiel c’est toujours les yeux. C’est toujours cette magie du regard, la façon dont l’oeil est une fenêtre sur la vie intérieure de la personne. L’oeil joue un rôle très important. Le tableau est principalement concentrée sur les visages, pas sur l’ensemble du corps. Il voulait vraiment montrer l‘âme et l’esprit des gens et il y parvenait particulièrement bien”.

“Les visages d’une époque”, exposition des portraits d’Anton Graff à voir à l’Ancienne galerie nationale à Berlin jusqu’en février.

Prochain article

le mag

Gisèle Bundchen fait sa belle à Sao Paulo