DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Portugal a perdu un emploi sur sept depuis le début de la crise en 2008


économie

Le Portugal a perdu un emploi sur sept depuis le début de la crise en 2008

Depuis le début de la crise en 2008, le Portugal a perdu un emploi sur sept, dont les deux tiers depuis l’entrée en vigueur du programme d’aide internationale en mai 2011, a annoncé lundi l’OIT, l’Organisation internationale du travail.
“Le marché du travail n’a connu aucune amélioration depuis le lancement” du programme d’assistance de 78 milliards d’euros appuyé par la Commission européenne, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international, constate l’OIT dans son rapport publié lundi à Lisbonne.
De 11% de la population active en 2011, le taux de chômage du Portugal est monté jusqu‘à 17% cette année.

Dans un contexte de rigueur qui représente la contrepartie de l’aide financière internationale, les suppressions de postes de fonctionnaires ont eu un effet direct sur le chômage, affirme l‘étude de l’OIT.

Tout comme les coupes dans les salaires et les programmes sociaux ont raboté les revenus des familles et la consommation poursuit l’enquête de l’Organisation.

“Le pays n’a pas d’argent affirme ce chômeur de Lisbonne. Et là oú il n’y a pas d’argent, il n’y a aucune chance que les choses aillent mieux ou que les perspectives débouchent sur quelque chose”.

La hausse du chômage au Portugal est responsable de la baisse catastrophique de l’investissement productif.

L’Organisation internationale du Travail estime dans son rapport que les pouvoir publics doivent pousser les banques à prêter plus aux PME et qu’un système de soutien à l’emploi à l‘échelle de la zone euro serait extrêmement souhaitable”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Portugal : le parlement vote la poursuite de la rigueur budgétaire