DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Erasmus : "l'auberge espagnole" en danger


Espagne

Erasmus : "l'auberge espagnole" en danger

Erasmus, la belle et grande idée européenne, sera-t-elle bientôt un lointain souvenir pour les Espagnols ? Les étudiants sont inquiets. Crise oblige, Madrid va couper son aide de 40 euros mensuels qui permettait de se former à l‘étranger. Mais face aux protestations, le gouvernement a repoussé à la rentrée universitaire prochaine l’application de cette décision.

“Cela a suscité une grande incertitude parmi les étudiants qui profitent en ce moment de ce programme Erasmus et qui ont une attente, reconnaît Alfonso Alonso, porte-parole du Parti Populaire, et je crois que nous devons être à l‘écoute et sensibles à cette incertitude.”

La bourse Erasmus est financée par trois canaux différents : l’Europe, l’Etat et parfois les autorités locales. Compter sur la seule aide de l’UE rend l’aventure plus difficile. Mais le gouvernement justifie sa décision : “Les étudiants doivent comprendre qu’ils vont perdre 40 euros par mois, explique Montserrat Gomendio, secrétaire d’Etat à l’Education, mais en échange de ce sacrifice, nous allons financer les étudiants des familles les plus pauvres entre 250 et 300 euros”.

La contribution espagnole au programme Erasmus a plongé de 63 millions à 13 millions. C’est peut-être la dernière année que nous voyons des jeunes Espagnols étudier dans nos pays…

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Cirque: la Catalogne veut bannir les spectacles avec animaux