DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tunisie : report du procès de policiers accusés de viol

Vous lisez:

Tunisie : report du procès de policiers accusés de viol

Taille du texte Aa Aa

En Tunisie, le procès de policiers accusés d’avoir violé une jeune femme en 2012 a été ajourné jusqu’au 9 décembre. A l’audience, la victime a éclaté en sanglots à la vue de ses bourreaux. Elle a dû attendre des heures avant qu’une avocate accepte de l’assister. L’avocat des policiers en a profité pour faire pression sur elle pour qu’elle accorde le pardon à ses agresseurs.

Les accusés disent avoir surpris la jeune femme et sont fiancé en train d’avoir des relations sexuelles dans une voiture. Deux des agents ont violé la victime à tour de rôle tandis que le troisième conduisait le fiancé à un distributeur automatique pour lui soustraire de l’argent.

Depuis, le Parquet a tenté sans succès d’engager des poursuites pour atteinte à la pudeur contre le couple, déclenchant un vaste scandale en Tunisie et une campagne de soutien à la victime à l‘étranger. Le gouvernement, dirigé par les islamistes d’Ennahda, a été vivement critiqué par l’opposition car elle voyait dans cette affaire la preuve d’une islamisation rampante de la justice.

La jeune femme a publié en France un livre racontant son histoire sous le pseudonyme de Meriem Ben Mohamed et titré “Coupable d’avoir été violée”.