DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Guantanamo : le "Taliban australien" fait appel de sa condamnation


Australie

Guantanamo : le "Taliban australien" fait appel de sa condamnation

Il s’en explique dans un livre : l’Australien David Hicks, ancien détenu de Guantanamo, veut faire annuler sa condamnation pour soutien matériel à une organisation terroriste. Il a fait appel devant la justice militaire américaine.

David Hicks avait été arrêté en Afghanistan en 2001 dans un camp d’entraînement militaire taliban. Il a toujours nié être venu combattre les Américains.

“Il y a deux points importants dans cet appel. Le premier est qu’il est inexcusable de m’avoir enfermé pendant 5 ans et demi, ou six ans si je compte mon incarcération en Australie, sans que j’aie commis le moindre délit. Le deuxième est que j’ai été torturé pendant tout ce temps. J’ai subi des tortures physiques, psychologiques et des expériences médicales,” affirme David Hicks.

Son avocat, Stephen Kenny, précise : “l’accusation de soutien matériel au terrorisme n’existe tout simplement pas en droit international. Nous l’avons toujours su, mais elle faisait partie de l’accord que David a dû accepter pour sortir de Guantanamo Bay.”

David Hicks s’appuie sur un précédent : l’annulation en octobre 2012 par la Cour d’appel de Washington de la condamnation pour soutien matériel au terrorisme du chauffeur de Ben Laden .

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Grèce : grève générale sur fond d'audit de la troïka