DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Assaut contre l'ex-ERT: l'opposition grecque dépose une motion de censure


Grèce

Assaut contre l'ex-ERT: l'opposition grecque dépose une motion de censure

La colère gronde dans la presse et l’opposition en Grèce après l’assaut de la police contre les locaux de l’ex-ERT, l’ancienne télévision publique. Le chef du parti de la gauche radicale Syriza a réagi ce jeudi soir en déposant une motion de censure contre le gouvernement.
Dans la matinée, les forces de l’ordre avaient évacué les bâtiments occupés depuis juin par des dizaines de journalistes dans la banlieue nord d’Athènes. Des journalistes, comme Nikos Tsimpidas, licenciés après la décision brutale des autorités de fermer l’ERT.
“J‘étais dans le studio de la radio quand l’assaut a eu lieu, raconte-t-il. J‘étais à l’antenne. Une escouade de la police est entrée dans le studio. Ils étaient derrière moi. Il y en avait un qui était à l’extérieur. L’un d’eux avait le visage couvert et est entré pour tout filmer. Et leur chef m’a dit de couper le micro et d’arrêter de parler”.

En fin d’après-midi, plus de 3000 personnes ont protesté devant les bâtiments de l’ex-ERT à l’appel des syndicats et de l’opposition de gauche. Des salariés syndiqués de la presse ont également observé un arrêt de travail de quatre heures.

Avec l’AFP, Reuters et notre reporter Fay Doulgkeri

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

En Chine, le Parti Communiste se réunit pour réformer l'économie