DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cartoon Forum : la rencontre entre production et réalisation

Vous lisez:

Cartoon Forum : la rencontre entre production et réalisation

Taille du texte Aa Aa

Quelles seront les séries d’animations que l’on pourra voir demain sur les écrans ?

Une partie de la réponse à cette question se trouvait à Toulouse en septembre dernier à l’occasion du Cartoon Forum.

Objectif du salon : Rapprocher producteurs européens et investisseurs. 800 professionnels du secteur de l’animation s’y sont rencontrés

Marc Vandeweyer, directeur général de Cartoon : “Nous on recoit toujours une centaine de projets – il y a un comite de selection qui sélectionne des projets en fonction de la maturité du projet et du potentiel économique”.
Le cartoon forum, c’est du business. Voyons comment ça marche. Le matin et à midi les bandes annonces des séries sélectionnées sont projetés, elles seront à nouveau montrées dans différentes salles de projections.
Ici les producteurs sont plus précis sur leurs projets d’animations TV avec le public visé, le story board, les personnages, la présentation du graphic design, le montant financier désiré, ce que les producteurs attendent des coproducteurs.
Après la présentation se tient un “extra time corner”, c’est là qu’on rencontre les producteurs et que l’on échange les contacts.

Très suivie cette année cette série sur des Ninjas qui peuvent livrer n’importe quoi n’importe où. Un projet belgo néerlandais qui en est à ses premières phases de production.
Et qui est réalisé par Karim Rhellam : “On est toujours à la recherche de financements pour le budget et nous sommes aussi à la recherche de coproducteurs qui seraient intéressés par l’histoire et par le projet, à ce point on cherche tout en fait”.

Autre projet : “Meet the Pugs”, une comédie qui se déroule à Barcelone et qui est proposée par deux Allemands émigrés dans la cité catalane.
A la base des chiens donc librement inspirés de personnes plus ou moins connues, explications par le producteur Markus Müller : “Nous avons commencé à dessiné des personnages qui étaient en fait des versions de nos propres amis ce qui était très drôle. Et ensuite nous avons découvert le Cartoon Forum et nous avons eu l’idée de proposer une série télévisée”.

Urbance, projet franco-canadien a été conçu pour la télé pour le net, pour des tablettes et des jeux vidéos. L’histoire est celle d’une cité où le sexe a été interdit à cause d’une maladie mortelle et où garçons et filles forment des gangs rivaux.

Derrière ce projet se cache à peine le producteur Denis Friedman : “Je vais être très honnête, je suis super content – I am very happy, I am a happy man.”

Joel Dos Reis Viegas: “Je pense qu‘à un moment donné on peut quand même sortir un peu du cadre du dessin animé pour que ce soit plus que ça – pour que ce soit vraiment une marque, c’est un monde et j’espère que ce monde là va continuer de grandir et plaire à tout le monde”.

Plusieurs projets ont déjà trouvé des financements et des diffuseurs au Cartoon Forum comme “Puffin Rock” vendu à Nickelodeon et à la télévision publique irlandaise.

Cette série hybride qui mélange animation et images réelles était très attendue, une série française intitulée “La science des soucis” elle est produite par “Vivement lundi !”

Frank Dietz : “Je crois qu’il y a beaucoup de projets impressionnants pour tous les publics, des préscolaires aux ados voire plus âgés. Il y a aussi des projets pour le prime time, l’animation pour les adultes est très bien représentée. Cette année le choix est vraiment remarquable”.