DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce : la deuxième mort d'ERT, feu la radio-télévision publique

Vous lisez:

Grèce : la deuxième mort d'ERT, feu la radio-télévision publique

Taille du texte Aa Aa

Le coup de grâce en Grèce pour feu la radio-télévision publique, ERT.Occupé depuis sa fermeture brutale en juin par son personnel licencié, son siège athénien a été évacué par la police anti-émeute à l’aube.

Quatre ex-salariés ont été brièvement arrêtés pour résistance à la force publique. Parmi eux, Panagiotis Kalfagiannis, président du syndicat Pospert, chez ERT. Pour lui, en ordonnant l’assaut ce jeudi, “le gouvernement a voulu détourner l’attention de la population, parce que les membres de la troïka sont en Grèce et que de nouvelles mesures d’austérité vont être décidées. Notre gouvernement agit d’une façon fasciste. Il veut faire taire tout le monde, et il y est parvenu en partie, en utilisant la peur et toute une variété d’autres méthodes. Nous sommes les derniers à lui résister,” a-t-il déclaré à notre correspondante à Athènes, Fay Doulgkeri.

Le journaliste Nikos Ioannidis assure cependant que le combat n’est pas terminé : “nous, les employés d’ERT, avons été sortis des locaux. Mais nous avons l’intention de diffuser nos programmes d’ici-même, du trottoir de l’avenue Mesogeion. C’est notre premier objectif dans l’immédiat.”

Dès l’annonce de l’intervention policière, une foule s’est formée devant les locaux d’ERT aux côtés des anciens salariés. Plusieurs personnalités politiques d’opposition sont venues leur apporter leur soutien.

Pour Thanasis Pafilis, parlementaire communiste, “ilfaut une réaction. C’est notre message. Tous les travailleurs doivent réagir. Pas seulement à ce qui s’est passé aujourd’hui, mais à tout ce qui va mal.”

“Ce qui est en train de se produire en ce moment sera une page noire de l’histoire du pays. Le gouvernement devrait avoir honte. Il devra s’en repentir pour l‘éternité,” dénonce pour sa part une élue de Syrisa au parlement, Zoé Konstantopoulou.

Nerit, la nouvelle radio-télévision publique low cost, ne commencera quant à elle à émettre qu’au mois de mars.