DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce: expulsés, les ex-employés de l'ERT travaillent en pleine rue

Vous lisez:

Grèce: expulsés, les ex-employés de l'ERT travaillent en pleine rue

Taille du texte Aa Aa

En Grèce, les anciens employés de la radio-télévision publique ERT refusent de baisser les bras. Ce jeudi matin, la police les a expulsés des locaux qu’ils occupaient. C’est donc dans la rue, juste devant le bâtiment, qu’ils ont décidé d’installer leur studio. Les programmes sont diffusés sur internet.

Ces journalistes, ces techniciens licenciés il y a 5 mois, ont reçu le soutien de centaines de personnes qui se sont rassemblées là, à l’appel des syndicats et des partis de gauche, pour dénoncer l’assaut policier.

“Nous sommes là, nous, les employés de l’ERT, dit la journaliste Machi Nikolara. Nous continuons à travailler, à informer les téléspectateurs. Dans les prochains jours, nous allons inventer une nouvelle manière de produire des programmes de radio et de télé, avec la même conscience professionnelle que celle qui anime depuis toujours”.

“On doit se montrer digne de la confiance des gens, ajoute Dimitris Gounis, technicien. La population nous a manifesté son soutien depuis le 11 juin dernier. Si on est debout, c’est uniquement parce que des gens nous soutiennent. Et c’est ça qui nous aide et qui va nous aider à poursuivre le combat”.

Le gouvernement grec a décidé en juin de fermer la radio et télévision publique, jugée trop coûteuse , et de créer dans les prochains mois une nouvelle structure audiovisuelle en remplacement de l’ERT.

«“Nous sommes toujours là, l’ERT fonctionne”. Tel est le message que veulent faire passer les anciens employés, explique Apostolos Staikos, un des correspondants d’euronews à Athènes. Ils savent que la situation est compliquée, mais ils disent qu’ils vont continuer à se battre.»