DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Greenpeace empoisonne la visite du roi des Pays-Bas à Moscou

Vous lisez:

Greenpeace empoisonne la visite du roi des Pays-Bas à Moscou

Taille du texte Aa Aa

C’est une visite délicate qui attend le nouveau roi des Pays-Bas, Willem-Alexander. Avec son épouse, il est à Moscou pour clore l’année russo-néerlandaise. Mais la commémoration de quatre siècle de relations diplomatiques et commerciales est ternie par les tensions entre les deux pays. Et même si le roi n’a pas à se mèler de politique, l’affaire Greenpeace plane sur la visite :
“Nous allons régler nos contentieux de façon amicale”, dit le roi.
“Je n’en doute pas”, répond Vladimir Poutine.

Greenpeace a diffusé une vidéo qu’elle présente comme l’arraisonnement de son bateau par les forces russes, mi-septembre. Si le roi Willem-Alexander se sent concerné, c’est parce que le navire des écologistes battait pavillon néerlandais, et deux Hollandais font partie des militants inculpés pour vandalisme en Russie. Les Pays-Bas ont saisi le Tribunal international du droit de la mer pour obtenir une libération… et le roi espère ne pas rentrer les mains vides.