DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nucléaire iranien: quelques heures de plus pour tenter de trouver un accord


Suisse

Nucléaire iranien: quelques heures de plus pour tenter de trouver un accord

Les discussions sur le nucléaire iranien à Genève devaient initialement s’achever ce vendredi. Elles vont se poursuivre aujourd’hui samedi.
Manifestement, les protagonistes veulent tenter d’arracher un accord. Et pour y parvenir, les parties prenantes ont envoyé leurs ministres des Affaires étrangères.

L’Américain John Kerry a interrompu une tournée au Proche-Orient pour venir à Genève.
Le chef de la diplomatie russe Sergei Lavrov sera également présent autour de la table, tout comme les ministres chinois, français, britannique et allemand.

Plusieurs sources affirment que les discussions de ce vendredi ont permis de faire des progrès, mais que plusieurs points restent encore en suspens.

Ces discussions visent à obtenir un gel du programme nucléaire iranien en échange d’un allègement des sanctions que la communauté internationale fait peser sur Téhéran.

Pour l’envoyé spéciale d’euronews à Genève, Fariba Mavaddat, “certains ont beau rappelé qu’il y a encore de nombreux obstacles à surmonter, il faut néanmoins remarquer qu’au plus haut niveau, on a bousculé les agendas des diplomates, ces dernières heures. Avec la perspective d’un accord historique, les discussions se font maintenant au niveau des ministres”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Philippines: le super-typhon Haiyan laisse l'archipel dévasté