DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Philippines : l'aide humanitaire peine à parvenir aux victimes du typhon

Vous lisez:

Philippines : l'aide humanitaire peine à parvenir aux victimes du typhon

Taille du texte Aa Aa

L’aide humanitaire s’organise pour venir en aide aux innombrables victimes du typhon Hayian aux Philippines. La distribution de nourriture, d’eau, de médicaments et de bâches pour les sans abri a débuté mais les zones les plus dévastées
s’avèrent très difficiles d’accès. Les autorités du pays avancent à présent le bilan d’au moins 10 000 morts et 2 000 disparus. Près de 500 000 personnes ont été évacuées dont beaucoup ont perdu leur maison.
Les vents qui ont dépassé les 300 km/h conjugués à une sorte de tsunami ont semé la désolation à Tacloban, une ville qui comptait 220 000 habitants.

La Commission européenne a annoncé le déblocage d’une enveloppe de 3 millions d’euros. Les Etats-Unis sont aussi mobilisés, au côté de l’ONU et du Programme alimentaire mondial.

“ Tout est détruit, témoigne un Philippin. Tout est parti. La seule chose qui me reste, ce sont mes vêtements et mon enfant.”

“Je demande de l’aide parce que je n’ai plus de maison, témoigne une femme. Je n’ai plus d’argent, il ne me reste plus rien.”

Les secours tentent d’extraire les corps de personnes prisonnières des décombres. Certains survivants affamés et assoiffés se livrent à des pillages de commerces et s’attaquent même aux convois humanitaires. Hayian est l’un des pires typhons jamais observés sur la planète.