DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Typhon : Tacloban, ville martyre


Philippines

Typhon : Tacloban, ville martyre

Il ne reste plus rien de Tacloban, la capitale de l‘île de Leyte. Ses 220 000 habitants ont été les plus touchés par le typhon et les vagues géantes qui l’ont accompagné. Quand des centaines de militaires et policiers sont entrés ce lundi dans la ville côtière, ils ont découvert un décor d’apocalypse, des corps en putréfaction et des rescapés errant et pillant les magasins.

“Je n’ai pas besoin de beaucoup de vêtements, dit Emelita, au bord des larmes, juste une chemise, c’est tout ce que je demande. Je remercie Dieu, et j’espère que cela va rendre les gens meilleurs.”

Une perspective difficile quand il n’y a plus d’eau potable et que les alimentations sont vides. Les pillards s’en prennent même aux convois d’aide. La tension dans la ville est extrême.
Mais à l’image de ce jeune Philippin, certains ont l’espoir que la ville va se relever. Il va donner ce drapeau à la police, pour qu’il flotte à nouveau sur Tacloban.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le typhon en Chine devient tempête tropicale