DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La lutte contre le chômage des jeunes en Europe se précise

Vous lisez:

La lutte contre le chômage des jeunes en Europe se précise

Taille du texte Aa Aa

La première conférence sur l’emploi des jeunes en Europe avait eu lieu à Berlin début juillet 2013. Mardi se tenait à l’Elysée à Paris la deuxième édition en présence de 24 chefs d’Etat et de gouvernements de l’Union européenne.
A Berlin, les dirigeants européens avaient décidé de débloquer une enveloppe de six milliards d’euros en faveur des régions les plus frappées par le chômage des jeunes qui touche 6 millions de personnes en Europe.
Le chômage touche 23,5% des jeunes entre 15 et 24 ans en Europe, avec des pointes à 56 et 57% en Espagne et en Grèce. Les pays les moins touchés : l’Allemagne 7,7% et l’Autriche 8,7%.
L’enveloppe globale est en fait de 45 milliards d’euros entre 2013 et 2015 grâce également aux six milliards annuels fournis par la Banque européenne d’investissement et le fonds social européen doté de 10 milliards par an.
145
“Nous appelons à plus d’Europe, nous appelons à plus d’Europe sociale qui prenne ses responsabilités en matière sociale et d’emploi, explique Thiebaut Weber, responsable des jeunes au sein de la confédération des syndicats européens. Pas seulement en matière budgétaire. Cette Europe-là pour nous c’est une Europe qu’on assume, et qu’on veut voir résonner dans le quotidien de millions d’européens”.
158
L’une des idées dont la réunion de Paris a permis de vérifier la mise en place est d’instaurer une garantie jeunes qui consiste à offrir un emploi, une formation ou un stage à chaque jeune inactif depuis quatre mois.
La France espère récupérer 600 millions d’euros.