DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Philippines : les hôpitaux de Tacloban sont débordés


Philippines

Philippines : les hôpitaux de Tacloban sont débordés

Ville portuaire de plus de 220.000 âmes, Tacloban s’est transformé en ville fantôme.
Selon l’ONU, la ville pourrait déploré jusqu‘à 10.000 victimes. Un bilan que tempère le président Philippin.

L’hôpital fait tout ce qui est possible pour accueillir les blessés.

Cette femme âgée, au visage tuméfié, a été frappée par des débris portés par les vents violents.

Sa fille l’a emmenée à l’hôpital, mais les médecins sont débordés et manquent moyens

“Je ne sais pas trop quoi faire”, explique sa fille, “elle a besoin de passer des radios rapidement pour connaître l‘étendue de ses blessures.”

“Nous admettons tout le monde, on ne peut pas refuser les gens qui viennent”, dit le directeur de l’hôpital, “nous faisons tout notre possible pour s’approvisionner en médicaments, et trouver de la main d’oeuvre médicale”.

Avec les routes coupées, certains ont marché pendant des heures pour parvenir à l’hôpital.

Et certains, sont arrivés parfois trop tard, comme cette femme qui a tragiquement perdu son bébé.

Elle explique à la caméra que tout ce qu’elle veut désormais, c’est pouvoir rentrer chez elle et enterrer son enfant.

L’hôpital n’a plus d‘électricité pour le moment. Les allées où s’entassent les blessés restent sombres.
Une partie du bâtiment a été totalement inondée, détruisant d’importants équipements médicaux.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Nucléaire iranien : chacun se rejette la faute de l'échec des négociations