DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Marée noire du Prestige : les accusés acquittés


Samoa

Marée noire du Prestige : les accusés acquittés

Onze ans jour pour jour après le SOS lancé par le Prestige, la justice a acquitté les trois accusés : ils ne sont donc pas tenus pour responsables de la plus grave marée noire de l’Espagne. Le commandant du Prestige a tout de même été condamné à neuf mois de détention pour avoir refusé dans un pemier temps le remorquage vers le large.

“Il n’existe aucune preuve permettant d‘établir avec certitude les causes des dommages extraordinaires, soudains et irréparables subis par le navire au large des côtes de la Galice, a déclaré le juge Juan Luis Pìa. Nous savons deux choses : l‘état de maintenance et d’entretien du navire étaient déficients et ne lui permettait pas de faire face aux conditions météorologiques.”

Pour les deux membres d‘équipage, le commandant et le chef mécanicien, le tribunal estime qu’ils ignoraient le mauvais état du navire. Concernant le directeur de la Marine marchande de l‘époque, sa décision d‘éloigner le pétrolier des côtes était justifiée.

En 2002, le Prestige, est victime d’une voie d’eau. Après avoir dérivé six jours en pleine tempête, il se brise en deux, au large de la Galice. Les 67 000 tonnes de fuel polluent plus de 1.700 kilomètres de littoral, en Espagne, Portugal et France. Le verdict d’aujourd’hui soulève déjà une vague d’indignation.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Coups de feu, émeutes et pillages : la colère se mêle au chaos aux Philippines