DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Retour à Tacloban. Le voyage de Philippins exilés pour retrouver leurs proches


Philippines

Retour à Tacloban. Le voyage de Philippins exilés pour retrouver leurs proches

Dans ce ferry qui relie Cebu à Ormoc, ils sont des dizaines à rentrer chez eux. Ce sont des Philippins qui travaillent à l‘étranger, impatients de savoir ce qu’il est arrivé à leurs proches. Nous avons suivi le périple de Ramon, ouvrier du bâtiment, parti d’Arabie Saoudite trois jours plus tôt.

“Je n’ai dormi que deux heures, je ne fais que penser à ma famille, je me demande ce qu’il est arrivé à mes proches à Tacloban et à Leyte”, dit-il.

Car pour avoir de leurs nouvelles, Ramon n’a d’autre choix que de se rendre sur place. Arrivé dans la province de Leyte, il découvre son île dévastée et craint le pire.

Il lui faudra encore quelques heures de route pour rentrer chez lui. A la nuit tombée, il rejoint enfin son domicile ou plutôt ce qu’il en reste.

“Il n’y a plus de toit”, dit-il.
Mais, déjà, des silhouettes se profilent. Deux de ses fils viennent à sa rencontre.

Pour Ramon, les retrouvailles sont un moment de joie, sa femme et ses cinq enfants ont survécu. Un petit bonheur au milieu d’un grand désastre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Netanyahu annule un vaste projet de colonies en Cisjordanie