DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Aérien : un nuage de cendres artificiel pour des tests grandeur nature

Vous lisez:

Aérien : un nuage de cendres artificiel pour des tests grandeur nature

Taille du texte Aa Aa

Easyjet et Airbus ont recréé un nuage de cendres dans le ciel pour préparer leurs appareils et leurs pilotes à s’adapter aux phénomènes climatiques inattendus.

Nous sommes à plus de trois mille mètres d’altitude au-dessus du golfe de Gascogne, dans le sud de la France.

Dans cet avion militaire d’Airbus, une tonne de cendres volcaniques qui vont bientôt être projetées dans l’air.

Le but : créer un nuage de cendres artificiel pour améliorer les instruments de mesure des avions de ligne, une expérience menée conjointement par la compagnie Easyjet et par Airbus.

Un A340 doté d’une multitude de capteurs a donc volé ensuite vers le nuage. Résultat : l’appareil a pu détecter le danger à soixante kilomètres, suffisant pour adapter sa trajectoire.

La compagnie britannique espère pouvoir faire certifier son système de détection et équiper une partie de sa flotte d’ici à la fin 2014.

Car voler au-dessus de l’Islande comporte toujours des risques.

En 2010, l‘éruption du volcan islandais – au nom imprononçable – avait paralysé le trafic aérien pendant plusieurs jours. Un manque à gagner quotidien de près de 150 millions d’euros, avait estimé à l‘époque l’Association internationale du transport aérien.