DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Obamacare : face aux ratées le président américain fait une concession


Etats-Unis

Obamacare : face aux ratées le président américain fait une concession

Barack Obama fait son mea-culpa. Les ratées du lancement de nouveau système de
santé ont beaucoup frustré les américains, et leur président…

Barack Obama, président des Etats-Unis :
“Le lancement a été difficile, et je pense que tout le monde peut comprendre que je ne suis pas très content que ce lancement ait rencontré autant de problèmes et que je suis vraiment ennuyé par ça”.

Barack Obama a annoncé qu’une solution administrative en forme de concession serait mise en place pour ceux dont les polices d’assurances ont été résiliées.
Le président a surtout prévenu ses adversaires politiques qu’il ne ferait pas marche arrière.

Barack Obama, président des Etats-Unis :
“Trop souvent le système précédent marchait bien tant que vous restiez en bonne santé. Cela ne marchait pas quand vous étiez malades. C’est pourquoi nous avons lancés cette réforme et je n’accepterais pas des propositions qui ne seraient qu’un moyen éhonté pour saper ou abroger la loi et nous ramener dans un système défectueux”.

Cette annonce constitue néanmoins une concession majeure pour les adversaires de la réforme. Les ratés technique du portail internet d’Obamacara font que les premiers chiffres d’inscription au dispositif sont très faibles. D’où les migraines de l’administration américaine.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Chili : une présidentielle de transition