DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des sanctions plus sévères pour les dopés

Vous lisez:

Des sanctions plus sévères pour les dopés

Taille du texte Aa Aa

L’Agence mondiale antidopage et son président John Fahey veulent sanctionner plus durement les sportifs qui trichent délibérément. Après deux ans de consultations, l’Agence vient d’adopter un nouveau Code antidopage qui entrera en vigueur le premier janvier 2015. Pour une première infraction, la suspension ne sera plus de deux mais de quatre ans.

John Fahey : “Ces règles prévoient des sanctions plus sévères et davantage de pouvoirs pour les enquêteurs; l’entourage des athlètes sera ciblé et l’effort sera mis sur les tests et les programmes de détection afin qu‘à l’avenir, nous soyons plus efficaces.”

Il y aura la possibilité d’ajuster les sanctions en fonction de la volonté délibérée, ou non, de tricher. Actuellement, les sportifs contrôlés positifs sont bannis deux ans et ils écopent d’une suspension à vie en cas de récidive. Injuste, disent certains, le barême étant le même pour ceux qui consomment du cannabis et ceux qui carburent à l’EPO.