DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

France : nouveaux propos racistes à l'encontre de Christiane Taubira


France

France : nouveaux propos racistes à l'encontre de Christiane Taubira

En France, la ministre de la Justice, Christiane Taubira, est visée par une nouvelle attaque à caractère raciste. Cela émane de Claudine Declerck, élue UMP dans une commune de Seine-et-Marne, Combs-la-Ville. La conseillère municipale a publié sur son profil Facebook une image de la garde des Sceaux en détournant l’ancienne publicité Banania et son slogan.

L‘élue UMP dit avoir voulu “(faire) de l’humour” et assure qu’“il n’y a rien de raciste” là-dedans.

Toujours est-il que le président du groupe UMP à l’Assemblée nationale, Christian Jacob envisage de l’exclure du parti.

Cette affaire s’ajoute à une série d’autres attaques racistes ayant visé Mme Taubira ces dernières semaines.

Pas plus tard qu’il y a trois jours, le journal Minute, proche de l’extrême droite a publié une première page qui a suscité l’indignation.

Le Haut Commissariat aux Droits de l’Homme a déclaré vendredi que ces attaques racistes contre la ministre étaient “inacceptables” et a regretté “un signe de plus d’une montée des discriminations dans de nombreux pays européens”

Dans ce contexte, de nombreuses voix appellent à une forte mobilisation contre le racisme. Un des rassemblements aura lieu le 30 novembre dans toute la France, à l’appel d’associations et de syndicats.

Pour voir la fausse publicité raciste contre Taubira-

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Caroline Kennedy, nouvelle ambassadrice américain au Japon