DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Eboueurs sous escorte à Madrid, le bras de fer continue


Espagne

Eboueurs sous escorte à Madrid, le bras de fer continue

Des équipes de nettoyage sous escorte policière vont s’attaquer aux ordures qui jonchent les rues de Madrid, ce samedi.

Les éboueurs de la capitale espagnole sont en grève depuis 11 jours. Ils dénoncent un vaste plan social qui touche plus d’un employé sur six dans le secteur de la propreté à Madrid, soit plus d’un millier d’emplois.

Le marathon des négociations entre les syndicats et les entreprises privées de nettoyage n’a toujours pas débouché sur un accord formel.

La maire de la ville – qui avait lancé un ultimatum mercredi – a donc décidé de faire appel aux services d’une entreprise publique pour évacuer les déchêts des rues et des parcs de Madrid.

Ana Botella est sous le feu des critiques, car c’est la mairie qui a généré indirectement cette vague de licenciements. En août, la municipalité a en effet modifié les termes de l’appel d’offre pour économiser 30% sur sa note de nettoyage.

Les syndicats envisagent de porter l’affaire devant la justice si les négociations n’aboutissent à aucune solution satisfaisante.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Greenpeace : trois mois de plus pour le groupe incarcéré en Russie ?