DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Football : match controversé de l'Espagne en Guinée équatoriale


Guinée équatoriale

Football : match controversé de l'Espagne en Guinée équatoriale

Xabi Alonso et ses coéquipiers de la Roja ont été acclamés à leur arrivée en Guinée équatoriale.

Les Espagnols – champions du monde de football en titre – vont disputer une rencontre amicale, ce samedi, contre l‘équipe nationale de cette ancienne colonie espagnole.

C’est un match très controversé dans ce pays classé parmi les dictatures et qui bafoue les droits de l’Homme.

Plusieurs associations espagnoles ont demandé son annulation.

“Nous ne sommes que des sportifs, des footballeurs. Nous ne sommes là, ni pour donner du prestige, ni pour renforcer, renverser ou s’opposer à qui que ce soit”, s’est défendu Vicente del Bosque, le sélectionneur espagnol.

Cependant, comme les associations de défense des droits de l’Homme espagnoles, les opposants guinéens ont du mal à croire que le déplacement de la Roja chez la 119e nation du football soit complètement gratuit.

Euronews a joint par téléphone le chef de l’opposition en Guinée équatoriale, Severo Moto. Selon lui, “le pays a payé 15 millions d’euros pour organiser ce match, d’après une source au sein de l’ambassade de Guinée équatoriale à Madrid”.

“Nous aimerions que ce soit l’occasion pour la communauté internationale de s’opposer au règne dictatorial et cruel qu’Obiang fait subir à son peuple”, a-t-il ajouté.

Teodoro Obiang Nguema Mbasogo dirige le pays depuis près de 35 ans.

Pour l’opposition, la venue des champions du monde de football permet d’alimenter la propagande du dictateur.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Eboueurs sous escorte à Madrid, le bras de fer continue