DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'arsenal chimique syrien sera détruit d'ici juin, selon l'OIAC


Syrie

L'arsenal chimique syrien sera détruit d'ici juin, selon l'OIAC

L’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) reste confiante, malgré le refus de l’Albanie de procéder à la destruction de l’arsenal chimique syrien sur son territoire.

Le stock d’armes devra être extrait de Syrie d’ici fin décembre, puis détruit sur un sol étranger avant fin juin, selon un calendrier adopté après plusieurs heures de réunion, vendredi soir, au siège de l’OIAC.

‘‘Les délais ont été fixés en partant du principe que nous trouverons des alternatives pour détruire ces armes’‘, souligne Malik Ellahi, un membre de l’organisation.

Le gouvernement albanais, qui avait été sollicité par les États-Unis, a dû finalement capituler, sous la pression populaire. Quel pays sera prêt désormais à accueillir un arsenal chimique de plus de 1000 tonnes, qui comprend des gaz sarin et moutarde? L’OIAC va devoir trouver rapidement un nouveau candidat, si elle veut respecter son calendrier.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Italie : le divorce est consommé entre Berlusconi et Alfano