DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce: 40ème anniversaire du soulèvement étudiant


Grèce

Grèce: 40ème anniversaire du soulèvement étudiant

En Grèce, plus de 10 000 personnes ont marché ce dimanche dans les rues d’Athènes pour marquer le 40ème anniversaire du soulèvement étudiant contre la dictature des colonels.

En tête du défilé, le drapeau grec taché de sang, celui-là même qui flottait sur l’Ecole polytechnique d’Athènes dans la nuit du 17 novembre 1973.

La junte avait envoyé des tanks pour déloger les étudiants contestataires barricadés dans le campus. Bilan : des dizaines de morts, et des centaines d’arrestations.

“Il était 3h00 du matin, ce 17 novembre 1973”, rappelle une des correspondantes d’Euronews à Athènes, Nikoleta Drougka. “40 ans plus tard, ajoute-t-elle, les souvenirs sont toujours bien présents”.

“Je suis venu avec ma mère pour déposer des fleurs ici devant l’Ecole Polytechnique”, raconte un jeune garçon qui n‘était jamais venu avant. A la question de savoir s’il sait ce qui s’est passé ici, il répond que sa mère lui a dit que “des tanks de l’armée (avaient) cassé les portes de l’université”.

“On est venu rendre hommage à ceux qui sont morts pour la liberté et pour la démocratie, ajoute une mère de famille femme. Je tiens à ce que mes enfants s’approprient ces idéaux et qu’ils les défendent plus tard”.

La police était largement déployée dans les rues d’Athènes, les commémorations du 17 novembre étant traditionnellement le rendez-vous des mouvements contestataires, notamment ceux qui dénoncent les politiques d’austérité imposées par l’actuel gouvernement.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Guiorgui Margvelachvili investi président en Géorgie