DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Fin de la grève des éboueurs à Madrid


Espagne

Fin de la grève des éboueurs à Madrid

Ils ont gagné leur bras de fer.

Les éboueurs de la capitale espagnole ont mis fin hier à onze jours de grève. Ils avaient cessé le travail depuis le 5 novembre dernier pour dénoncer un plan social qui prévoyait la suppression de 1.134 postes sur presque 7.000. 350 avaient déjà été supprimés en août, et une baisse des salaires pouvant aller jusqu‘à 40% était également envisagée.

“Nous voulons dire à tous les travailleurs espagnols qu’une autre manière de faire est possible. On ne peut pas tout accepter. Les licenciements et les réductions de salaire peuvent être évités”, exploque ce représentant du syndicat UGT.

Les éboueurs ont réclamé à plusieurs reprises la démission de la maire conservatrice de Madrid Ana Botella critiquée pour son inaction dans ce conflit qui opposait les syndicats et les entreprises privées chargées du nettoyage de la capitale. Au final, l’accord conclu et accepté par les employés annule les licenciements mais en échange le principe de jours de chômage provisoire non rémunérés a été acté.

Désormais il faut nettoyer Madrid qui a été envahie par une montagne de détritus.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Francis Collomp, l'ex-otage du Nigeria, attendu à Paris