DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

France : la chasse à l'homme se poursuit après les fusillades au journal Libération et à la Défense

Vous lisez:

France : la chasse à l'homme se poursuit après les fusillades au journal Libération et à la Défense

Taille du texte Aa Aa

Les forces de police sont en état d’alerte dans la région parisienne.
Vendredi, un homme armé s‘était rendu au siège de BFM TV. Comme le voit sur ces images, il a menacé de mort des journalistes avant de prendre la fuite. Ce lundi matin, il est passé à l’action. Dans le hall du journal Libération, il a ouvert le feu blessant grièvement un photographe. La victime est sortie du bloc, mais son pronostic vital reste engagé.

Puis, le forcené s’est rendu à la Défense vers midi où il a tiré devant la banque Société Générale. Personne n’a été blessé. Arme au point, il a ensuite obligé un automobiliste à le conduire vers les Champs Elysées. Quatre affaires et un même homme estiment les enquêteurs.

François Molins, procureur de la République :
“Compte tenu des similitudes entre ces 4 affaires, dans le modus operandi, dans le signalement et la tenue vestimentaire de l’auteur des faits, dans les munitions recueillies aussi, la piste d’un auteur unique est privilégiée”.

La police n’a pas encore identifié le suspect. C’est pourquoi les autorités ont relayé de nombreux détails et clichés, espérant des témoignages qui les mettraient sur la piste de celui qu’ils qualifient de “véritable danger”.

Ils recherchent un homme âgé de 35-45 ans, d’une taille d’environ 1m70/1m80, avec une barbe récente.
Les témoins ont décrit un homme calme et déterminé, sûr de lui. A l’automobiliste pris en otage, le forcené aurait déclaré qu’il sortait de prison et qu’il avait des explosifs dans son sac.

Les différentes fusillades ont semé la confusion dans la capitale française. D’importants moyens policiers ont été déployés. La sécurité a notamment été renforcée devant les sièges des grands médias parisiens.