DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Greenpeace : libération sous caution, et détention prolongée en Russie

Vous lisez:

Greenpeace : libération sous caution, et détention prolongée en Russie

Taille du texte Aa Aa

En Russie, différence de traitement pour les membres de Greenpeace interpellés depuis leur opération dans l’Arctique. La Russe Ekaterina Zaspa, médecin à bord du navire de Greenpeace, sera libérée après avoir payé les 45.500 euros de caution.

Mais la justice a aussi décidé de prolonger de trois mois la détention de l’Australien Colin Russell. Les 28 autres militants qui seront jugés dans la semaine risquent la même chose. Le tribunal craint que l’Australien ne fuit à l‘étranger une fois libéré :

“Je suis innocent, a déclaré Colin Russell. C’est pourquoi je n’ai pas à fuir. Je suis en prison pour rien depuis deux mois et je ne comprends pas pourquoi”.

“Les autorités disent qu’elles ont besoin de trois mois de plus pour enquêter sur un délit imaginaire”, dit le directeur de Greenpeace. En septembre, l’ONG avait pris d’assaut une plate-forme pétrolière de Gazprom pour dénoncer les risques environnementaux.