DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Qatar 2022 : le rapport accablant d'Amnesty International


Sport

Qatar 2022 : le rapport accablant d'Amnesty International

Alors que le Qatar est à pied d’oeuvre pour préparer la Coupe du Monde de football 2022, Amnesty International dénonce dans un rapport public une exploitation «alarmante» des travailleurs immigrés dans ce pays. L’organisation de défense des droits de l’Homme exhorte la Fifa à faire pression sur le richissime émirat pour qu’il améliore les conditions des ouvriers étrangers.

“Le problème des violations des droits de l’homme en ce qui concerne les travailleurs immigrés au Qatar est vraiment sérieux; explique Salil Shetty, secrétaire général d’Amnesty International. Ce problème est assez répandu. Ce ne sont pas des cas isolés.”

“La FIFA ne doit pas minimiser sa responsabilité, affirme pour sa part un chercheur d’Amnesty . La Coupe du Monde est le tournoi de la FIFA, elle porte son nom. La FIFA a la responsabilité de veiller à ce que les violations des droits de l’homme ne se déroulent dans la préparation pour la Coupe du Monde”

Le quotidien britannique The Guardian affirmait récemment que 44 ouvriers avaient péri l‘été dernier sur les chantiers de la Coupe du monde 2022. Le rapport d’Amnesty estime que l’exploitation des ouvriers s’apparente dans certains cas à du travail forcé.

“Nous sommes ceux qui ne sommes pas payés correctement, témoigne untravailleur originaire des Philippines. Nous sommes ceux qui ne rentront pas à la maison. Nous avons déjà terminé notre contrat. Je pense que 100% des ouvriers ici, non autour de 95% ont terminé leur contrat. Nous voulons rentrer à la maison mais nous ne le pouvons pas.”

Si elles ont reconnu des cas isolés d’abus, les autorités qatariennes se défendent de tout esclavagisme moderne. Et elles ont indiqué avoir mandaté un cabinet d’avocats international pour enquêter sur ces allégations.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Golf : Stenson finit en beauté