DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Salon de Dubaï : les compagnies du Golfe confirment leur rôle de premier plan


économie

Salon de Dubaï : les compagnies du Golfe confirment leur rôle de premier plan

111 milliards d’euros c’est la valeur totale des commandes annoncées lors de la première journée du salon aéronautique de Dubaï, et par les trois grandes compagnies du Golfe persique aux deux constructeurs Boeing et Airbus.
Tout d’abord, l’américain Boeing a annoncé une commande d’Emirates portant sur 150 unités du nouveau 777 X, puis Airbus a enchaîné avec 50 gros porteurs A380. Le match Airbus-Boeing reste acharné.

“Le rôle des compagnies du Golfe devient prépondérant pour les gros porteurs, affirme Habib Fekih, Président d’Airbus Moen Orient : que ce soit chez nous comme chez Boeing. Mais on verra le vrai score à la fin de l’année et je pense qu’Airbus sera en tête”.

En annonçant en quelques heures des commandes de plusieurs centaines d’appareils Boeing et Airbus les trois principales compagnies aériennes du Golfe ont confirmé leur ambition commune : faire du Moyen Orient le nouveau centre du trafic aérien mondial.

“C’est bon d’avoir de la concurrence ici, parce que ça améliore nos entreprises, affirme Jeff Johnson le président de Boeing pour le Moyen Orient. Une des choses qu’on a faite c’est d’essayer de montrer notre engagement dans cette région et nous allons nous développer sur d’autres marchés importants comme le Koweït, l’Irak. Donc c’est une période excitante que d‘être présent au Moyen Orient”.

Alors que leurs rivales occidentales sont en pleine
restructuration, Emirates, Qatar Airways et Etihad Airways
jouent désormais un rôle de premier plan sur le marché.

Et la fortune des deux grands constructeurs aéronautiques dépend de plus en plus de leurs choix.

“Au petit jeu du, qui d’Airbus ou de Boeing remportera la mise ici au Dubai AirShow, il apparaît que ce sont les compagnies du Golf qui arbitrent, restent maîtresses du jeu et décident du score final”, conclut notre correspondant à Dubaï, François Chignac.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Automobile : 2ème mois consécutif de hausse pour les ventes en Europe