DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Liban, boîte aux lettres pour délivrer des messages politiques


Liban

Le Liban, boîte aux lettres pour délivrer des messages politiques

Riad Muisses : “Avec nous de Beyrouth notre envoyé spécial Ali El Takash : “Ali, est-ce que vous pouvez nous expliquer ce qui s’est précisément passé ce matin ?”

Ali : “D’après le communiqué des militaires paru il y a quelques heures, il s’agissait d’un double attentat-suicide. Le premier kamikaze a tenté de faire un énorme trou dans le mur de l’ambassade et le deuxième a essayé d’y entrer pour faire exploser sa voiture à l’intérieur. Comme vous le voyez derrière moi, ici, on voit les bâtiments qui ont été endommagés par ces explosions.
Principalement, trois immeubles ont été durement touchés ainsi qu’un grand nombre de voitures et ici ce mardi matin, vers 10h, il y avait du feu partout.
Un autre immeuble a été également gravement endommagé sur la droite de l’ambassade iranienne. Voilà pour la situation sur le terrain.”

Riad : “Quel est le message de ces attentats ? Pour le Hezbollah et pour l’Iran ?”

Ali : “Il y a deux messages essentiels dans cette action. Il est certain que le premier message, militaire, n’est pas tout à fait parvenu puisque que les deux kamikazes n’ont pas pu entrer dans l’ambassade iranienne.
Mais sur le plan politique il y a plusieurs messages qui sont arrivés : le premier, c’est que cette action est la première de ce genre au Liban étant donné que la cible est une mission diplomatique.
Ca c’est la vue d’ensemble. Plus précisément, c’est l’Iran qui est visé et ses alliés dans la région.
Il ne fait pas de doute que l’Iran a reçu un message très fort avec cet attentat.”

Riad : Mais la question qui se pose aujourd’hui c’est : quelles seront les répercussions sur la politique intérieure au Liban?

Ali : Il est clair que l’ambassade d’Iran qui est durement touchée aujourd’hui constitue un message envoyé à l’intérieur du Liban (aux Libanais) et cet attentat a transformé le Liban en boîte aux lettres pour véhiculer des messages sécuritaires et politiques. Plusieurs sources bien informées confirment que cela marque le début d’une période très sensible au Liban.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Explosion meurtrière dans une raffinerie Total en Belgique