DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Apprendre l’espagnol avec des lolcats ? Il y a une app pour chat...

Vous lisez:

Apprendre l’espagnol avec des lolcats ? Il y a une app pour chat...

Taille du texte Aa Aa

On dirait une plaisanterie mal digérée du web et pourtant c’est sérieux : une startup américaine propose une application pour iPhone, la CatAcademy, avec des chats pour apprendre l’espagnol et bientôt l’italien, le français, l’allemand et le portugais.

Sérieux à quel point ? Sérieux dans le fond mais pas dans la forme, forme qui permet de mieux retenir les mots selon Ben Whately, le fondateur de Memrise (contraction de ‘memorise’ et de ‘memes’ – mémoriser avec des mèmes). L’humour et le côté attachant des chats permettraient de mieux apprendre en jouant sur les émotions et les associations d’idées. Pas trop sérieux donc.

Mais tout de même, car Memrise cite « trois ingrédients pour un apprentissage sans effort », le ‘fun’ et la communauté en sont deux mais le principal est la science. C’est ce que déclare la société sur son site : « Nous sommes obsédés par le fait d’utiliser les sciences cognitives pour vous aider à apprendre plus vite. Ce n’est pas une posture marketing – nous sommes véritablement experts dans ce domaine. » Les développeurs de l’application ont donc étudié comment les personnes apprennent et retiennent une nouvelle langue ainsi que les conditions dans lesquelles ils sont principalement amenés à le faire sur un smartphone. Ils ont ensuite appliqué leurs résultats dans une première application beta, à partir de laquelle ils ont affiné. Un peu sérieux tout de même.

Yo puede tener cheezburguesa *


* I can has cheezburger – site de ‘lolcats’, qui a investi dans Memrise et qui fournit nombre de photos de chats à l’application.

Pour simplifier, l’application cherche essentiellement à éviter quelques éléments entravant l’apprentissage : l’ennui, le jugement qui peut décourager, les automatismes rigides. Elle joue plutôt sur l’humour, la répétition, l’écoute mais pas la prononciation, les questions à choix multiples mais pas l‘évaluation, les explications et la variété des contextes.

CatAcademy vous propose, par exemple, une série de vraies phrases, un peu décalées parfois, auxquelles vous devez répondre en utilisant une formule apprise plus tôt dans un autre contexte : après avoir appris « es delicioso (c’est délicieux) » en voyant une photo de chat devant un gâteau, l’app demande plus loin quelle réponse apportée à « Que penses-tu du thon rouge qui est en voie de disparation ? »

Dernier ingrédient donc : les chats. Ces derniers sont donc utilisés pour permettre l’association d’idées et l’amusement afin de ne pas se lasser.

Les différents blocs d’apprentissage sont aussi réduits en temps afin de s’adapter au mode de consommation des apps sur smartphone et rivaliser avec Angry Birds ou autres jeux passe-temps. Memrise vise un public de zappeurs pressés qui sont prêts à réserver leurs deux minutes d’attente du métro à une nouvelle langue.

Ben Whately a expliqué à TechCrunch qu’il avait été le premier surpris de l’efficacité des chats. « Nous sommes une équipe de scientifiques, guidés par les données scientifiques – et les données nous bien menés vers les chats ».

Cette application, vendue 0,99 euros sur l’appstore, est aussi un « chat de Troie » pour Memrise qui propose des milliers d’autres cours, rassemblés dans une autre application, aussi appelée ‘Memrise’ et certes gratuite, mais moins visible… La preuve nous vous parlons de CatAcademy et nous n’avions pas parlé de Memrise.

Mais le plus important au final est de savoir parler espagnol me direz-vous. L’application installée, verdict dans quelques jours ou semaines…

Attention : l’application n’existe pour le moment qu’en anglais. Impossible donc, pour un francophone, d’apprendre l’espagnol avec cette app à moins de ne déjà parler anglais.