DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A.Merkel cède sur le salaire minimum généralisé en Allemagne

Vous lisez:

A.Merkel cède sur le salaire minimum généralisé en Allemagne

Taille du texte Aa Aa

C’est une petite révolution qui s’amorce en Allemagne.

Pour la première fois, la chancelière serait prête à accepter la mise en place d’un salaire minimun généralisé.

C’est une bonne nouvelle, sans doute, pour les 5,6 millions de personnes qui gagnent moins de 8,50 euros de l’heure, soit 17% de la population active.

Une concession faite à la gauche qui a du mal à passer, en revanche, du côté du patronat.

“Je vais tout faire et la CDU va tout faire pour éviter que cela entraîne des pertes d’emplois. Mais il faut être réaliste : les sociaux-démocrates (du SPD) ne vont pas conclure les négociations sans obtenir un salaire minimum généralisé garanti par la loi”, s’est justifiée Angela Merkel.

Car la chancelière voudrait former un gouvernement de coalition d’ici à Noël.

Actuellement, les salaires sont fixés branche par branche. Le SPD réclame 8,50 euros de l’heure au minimum pour l’ensemble de la population active.

Angela Merkel n’a, cependant, rien dit du niveau de ce futur salaire minimum, ni déterminé de date pour son entrée en vigueur.