DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nucléaire iranien : peut-être un accord avant le week-end à Genève


Iran

Nucléaire iranien : peut-être un accord avant le week-end à Genève

Un accord est-il sur le point d‘être trouvé à Genève sur le programme nucléaire iranien ? Même si l’Iran affirme que le blocage persiste, en coulisses les négociations avancent et toutes les délégations pourraient être présentes samedi à Genève.

Ce vendredi les discussions vont continuer entre Catherine Ashton, mandatée par les 5 plus 1, et le vice-ministre iranien des Affaires Etrangères.

“Je ne suis pas en position, a déclaré ce dernier, d’entrer dans les détails, mais il existe encore des différences majeures entre nous”.

La base des discussions reste celle d’une limitation du programme nucléaire de Téhéran en échange d’un allègement limité de sanctions. La question de l’enrichissement de l’uranium est au coeur du problème. Son principe “n’est pas négociable mais nous pouvons discuter du volume”, ont déclaré les Iraniens.

“Il existe des intérêts économiques énormes côté occidental, déclare Marc Finaud, analyste senior au Geneva Centre for Security Policy. Il s’agit de l’accès au marché iranien si les sanctions sont levées, c’est un potentiel énorme. En ces temps de crise économique, cela peut jouer un grand rôle”.

Fariba Mavaddat est notre envoyée spéciale à Genève :
“On parle beaucoup ici dans les couloirs, et selon une dernière rumeur assez insistante, comme lors des dernières négociations, les ministres des Affaires Etrangères des 5 plus 1 seraient prêts à arriver ici très rapidement – un signe, à nouveau, qu’un accord est peut-être proche”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La Cour suprême chinoise veut "éliminer la torture"