DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Calligraphie persane à Paris, entre tradition et nouvelles expressions


monde

Calligraphie persane à Paris, entre tradition et nouvelles expressions

Les œuvres de 32 artistes iraniens contemporains sont présentés au public parisien dans une exposition consacrée à l’art de la calligraphie. Jusqu’au 8 décembre, la galerie Nicolas Flamel explose avec “Voyage autour des lettres” des calligraphes classiques, comme Nasrollaf Afjei, Ajali Ali Massoud Arabshahi, Mohammed Ehsai, aux côtés de nouveaux talents qui interprètent l’ancien art persan avec de nouvelles expressions contemporaines.

Fereydoun Omidi a choisi le thème de drapeaux nationaux comme un symbole du patriotisme qui s’exprime comme un message de paix.

Kianoush Motaghedi, lui, enseigne la calligraphie à Téhéran. Il est ancré dans un approche traditionnelle de la technique, comme le montre l’utilisation de la feuille d’or et le symbolisme des sujets représentés.

Babak Rashvand a pour sa part développé les thèmes qui ont rendu célèbre son père Esmael, comme un signe d’une évolution qui le conduit à une utilisation importante de la couleur en atteignant de nouvelles frontières d’un art qui compte dix siècles d’Histoire.

«Notre objectif est de promouvoir les genres artistiques qui ne sont pas encore très bien connus par le grand public», dit Hessam Khalatbari , qui gère la galerie avec Yassi Metghalchi . «Cette exposition est un exemple,” ajoute-t-il. “Dès le premier jour , le public a montré son appréciation pour les oeuvres, donnant ainsi l’occasion aux jeunes artistes iraniens de se faire connaître sur la scène internationale”.

  • Kimya Metghalchi Derambakhsh

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Samsung condamné à verser 215 millions d'euros à Apple