DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Conférence sur la Syrie: une date et plusieurs questions


Syrie

Conférence sur la Syrie: une date et plusieurs questions

C’est le 22 janvier prochain que doit se tenir la conférence de paix dite Genève-2. Cette conférence est censée trouver une solution politique à la crise syrienne.

La question est de savoir qui y participera: la présence de l’Iran notamment fait débat.

Lakhdar Brahimi, l‘émissaire de l’Onu et de la Ligue arabe, est chargé d’organiser cette réunion.

“C’est une énorme chance pour la paix qu’il ne faut pas gaspiller, a-t-il déclaré. Cela étant, nous appelons clairement le gouvernement syrien et l’opposition à ne pas attendre la conférence, à prendre d’ores et déjà les mesures de renforcement de la confiance – à diminuer la violence, à libérer les prisonniers et les détenus de toutes sortes”.

Cette conférence s’inscrit dans le prolongement de Genève-1, qui, en juin 2012, avait mis sur la table la question d’une transition politique sans pour autant régler le sort de Bachar Al-Assad.

“La seule façon de mettre réellement un terme à la violence, a affirmé le secrétaire général de l’ONU ban ki-moon, c’est de suivre un processus politique qui inclut toutes les parties syriennes. Il serait impardonnable de ne pas saisir cette occasion pour mettre fin aux souffrances et aux destructions qui ont été causées”.

La guerre en Syrie a commencé en mars 2011.
La contestation pacifique du début s’est transformée en conflit armé.

Les violences auraient fait près de 100 000 morts. Plus de 9 millions de personnes auraient été obligées de fuir parfois dans les pays voisins.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Journée internationale contre les violences faites aux femmes