DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les premières sanctions sur l'Iran levées dès décembre d'après Paris


Iran

Les premières sanctions sur l'Iran levées dès décembre d'après Paris

Retour triomphal des négociateurs iraniens à Téhéran. Ils ont été acclamés par la foule à leur arrivée à l’aéroport dimanche soir.

Succès de la politique de H.Rohani, victoire personnelle de M.Zarif

Ce lundi, la presse iranienne était quasiment unanime pour saluer l’accord sur le nucléaire conclu à Genève.

Celui-ci prévoit un arrêt par l’Iran de l’enrichissement d’uranium à plus de 5% pendant six mois, en échange de la levée de certaines sanctions.

“Mr Zarif – qui a été nommé par Mr Rohani – avait un nouveau discours à tenir au monde. C’est ainsi qu’il a réussi à obtenir cet accord. Nous sommes ici pour le remercier et pour montrer le soutien des Iraniens au gouvernement et aux négociations”, indique Mostafa Shoorab, venu applaudir le chef de la diplomatie iranienne.

Dans les médias publics iraniens, on parle effectivement d’une victoire de la “diplomatie de modération” prônée par Hassan Rohani et d’un succès personnel pour le ministre des Affaires étrangères.

“Dans quelques semaines, peut-être avant la fin de cette année, nous pourrons débuter la première phase. Evidemment, il est impossible de mettre en place tous les termes de cet accord en un jour. La première phase s‘étend sur une période de six mois. Il ne devrait pas y avoir trop d‘étapes, mais certaines mesures seront prioritaires”, a déclaré Mohammad Javad Zarif, le ministre iranien des Affaires étrangères à la télévision publique.

Vers une levée des sanctions dès le mois de décembre

Les sanctions pèsent lourd sur l‘économie iranienne depuis plusieurs décennies.

L’Union européenne interdit, par exemple, le transfert de technologies dans le domaine nucléaire et les transactions entre les banques européennes et iraniennes.

Bruxelles pourrait alléger le dispositif dès le mois de décembre, d’après Laurent Fabius, le chef de la diplomatie française.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Pas de halte de la colonisation israélienne en Cisjordanie