DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ukraine: face-à-face musclé entre policiers et manifestants pro-européens


Ukraine

Ukraine: face-à-face musclé entre policiers et manifestants pro-européens

En Ukraine, des heurts se sont produits ce lundi à Kiev. Les manifestants voulaient dénoncer le rejet de l’accord d’association avec l’Union européenne. Cette décision a été annoncée la semaine dernière par le Premier ministre.

L’opposition pro-européenne s‘était donnée rendez-vous à proximité du siège du gouvernement. “Moi, dit un des protestataires, je ne suis membre d’aucun parti politique. Je suis là en tant que simple citoyen. Et je voudrais que notre gouvernement confirme l’orientation pro-européenne”.

“Je ne suis pas d’accord avec le Premier ministre, ajoute une manifestante. Il n’a aucun poids, ni juridique ni moral. Il faut qu’il revienne sur sa décision. Sinon, il doit démissionner”.

Les manifestants étaient moins nombreux que lors du rassemblement organisé la veille. A peine un millier.

Parmi eux, le boxeur Vitali Klitschko, un des chefs de l’opposition. “Après toutes les discussions que nous avons eues avec les dirigeants européens, nous voulons croire que l’Europe est toujours intéressée par une association avec l’Ukraine. La porte n’est pas fermée. Mais la décision nous appartient : voulons-nous faire partie ou non de l’Europe”.

Depuis sa prison, l’ex-Premier ministre Ioulia Timochenko a appelé le gouvernement à revenir sur sa décision de ne pas signer l’accord avec l’Europe. La leader de l’opposition purge actuellement une peine de 7 ans prison pour abus de pouvoir.

“Malgré la pluie qui tombe sur Kiev, des centaines d’Ukrainiens continuent de manifester, explique Maria Korenyuk, correspondante d’euronews à Kiev. Et ils comptent poursuivent leur mobilisation jusqu’au 29 novembre, le jour le dossier de l’Ukraine sera tranché, lors du sommet de Vilnius”.

Vous êtes en Ukraine ? Faites-nous part de vos impressions, envoyez-nous vos témoignages, photos et vidéos à witness[at]euronews.com

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Confrontation entre l'armée et les jihadistes d'Ansar Ashariaa en Libye