DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bangladesh: l'opposition manifeste contre la tenue programmée des législatives


Bangladesh

Bangladesh: l'opposition manifeste contre la tenue programmée des législatives

Au Bangladesh, l’opposition est mobilisée pour dénoncer le choix des autorités d’organiser des élections législatives début janvier.

Plusieurs partis ont appelé à une grève générale pour obtenir la suspension de la date du scrutin. Et de réclamer au passage la démission de la chef du gouvernement.

Les manifestations de ce mardi ont dégénéré dans plusieurs villes du pays. Des heurts ont éclaté avec les forces de l’ordre. Le bilan provisoire fait état de 7 morts.

Les manifestants s’en sont pris aux notamment aux chemins de fer, parfois en démontant les rails, parfois en mettant le feu à des wagons.

Le Premier ministre a formé il y a quelque semaines un gouvernement d’union censé préparer dans de bonnes conditions les élections. Mais le Parti nationaliste du Bangladesh (BNP), principal mouvement d’opposition, estime que ce gouvernement n’est pas impartial.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Iles Senkaku-Diaoyu: survol de bombardiers américains