DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Hamid Karzaï pose ses conditions à la signature de l'accord de sécurité avec les Américains


Afghanistan

Hamid Karzaï pose ses conditions à la signature de l'accord de sécurité avec les Américains

Le président afghan a rencontré hier la conseillère pour la sécurité nationale de la Maison blanche, Susan Rice, et d’importantes divergences ont été constatées. Signer le BSA, un accord sur les conditions d’un maintien de la présence militaire américaine après 2014, pourquoi pas, mais les Américains doivent d’abord cesser les raids aériens et les arrestations en Afghanistan.

La Loya Jirga, l’assemblée afghane des chefs tribaux, a pour sa part demandé que les prisonniers afghans de Guantanamo soient libérés.

Les rapports entre les autorités afghanes et les Etats-Unis se dégradent peu à peu, Hamid Karzaï ayant ainsi déclaré cette semaine qu’il ne faisait plus confiance aux Américains.

Washington insiste sur le fait que le BSA est le seul moyen de lutter contre l’insurrection talibane en Afghanistan.

Signer ou pas l’accord, un moyen de pression pour Hamid Karzaï, qu’il aimerait bien garder au moins jusqu‘à la présidentielle d’avril prochain.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

L'éruption du volcan Sinabung s'accélère en Indonésie